L’état de l’agriculture urbaine à Montréal En prévision de la consultation publique sur l’agriculture urbaine, la Ville de Montréal vient de publier un document qui fait le portrait de l’agriculture urbaine à Montréal.

Le Centre français de Hamilton lance son jardin communautaire

LE RÉGIONAL – News http://www.leregional.com
23 mai 2012
Jorge Oliveira

Le Centre français creuse son sillon dans l’intégration des nouveaux arrivants. L’organisme lance son premier jardin communautaire. Un programme de valorisation des compétences agricoles des immigrants.

Il en des terres comme de certains talents. C’est toujours un crève-cœur de les laisser en friche. Plus que cela, un beau gâchis. Surtout quand on pense à tous ces savoir-faire inexploités et qui finissent par se dessécher d’oubli.

Bien des immigrants arrivent ainsi sur le territoire, avec d’indéniables talents des domaines tels que la culture de la terre, sans que ces derniers ne trouvent pour autant un moyen de les mettre en valeur. C’est le cas notamment de ceux qui sont originaires d’Afrique, terre de débrouille par excellence, où cultiver son jardin relève à la fois des mœurs et la nécessité.

Or, le nouveau projet du Centre français a été expressément conçu pour cela : profiter de cette fibre potagère injustement laissée en jachère en la faisant fructifier dans un jardin communautaire. « On ne valorise pas assez ces talents-là en général. C’est dommage parce que les immigrants possèdent souvent dans ce domaine une expertise certaine », commente Sébastien Skrobos, coordonnateur au Centre français.

Lire l’article au complet: http://www.leregional.com/nouvelles.asp?nID=16548

Un jardin communautaire jugé illégal

http://www.radio-canada.ca
Mise à jour le mardi 22 mai 2012 à 18 h 39 HAE

Accompagné de la police, un conseiller municipal de Calgary a demandé dimanche à un groupe de citoyens qui sème des pommes de terre sur un terrain vacant, de cesser de jardiner tant qu’ils n’auront pas obtenu l’autorisation du propriétaire.

Le conseiller municipal John Mar a qualifié ce jardin communautaire d’illégal parce que le terrain sur lequel il repose est privé.

« D’après la loi, ils ne peuvent pas faire cela [un jardin] sur la propriété de quelqu’un d’autre », a souligné M. Mar.

Lire l’article au complet: http://www.radio-canada.ca/regions/alberta/2012/05/22/005-jardin-illegal-patates.shtml