Urbanus Jardinus ou l’art de verdir une cour asphaltée

Urbanus Jardinus ou l’art de verdir une cour asphaltée
Le jardin collectif réutilise 100 bacs

par Véronique Demers
Article mis en ligne le 14 juillet 2010 à 18:40

Urbanus Jardinus ou l’art de verdir une cour asphaltéeExtrait: Robert Bélanger et Jean-Pierre Malo, respectivement chargé de projet et animateur horticole pour le projet Urbanus Jardinus de l’Éco-quartier du Centre résidentiel et communautaire Jacques-Cartier. (Photo Véronique Demers)

Le jardin collectif réutilise 100 bacs

Depuis 7 ans, l’Éco-quartier du Centre résidentiel et communautaire Jacques-Cartier (CJC) propose aux citoyens de réduire leur impact environnemental en proposant diverses actions, tels que le compostage communautaire, le vermicompostage et l’agriculture urbaine.

Le jardin collectif a vu de jour il y a quatre ans. La dizaine de participants s’occupant du projet ont ramassé, au fil du temps, des chaudières de restaurants dans lesquelles il y avait, par exemple, de l’huile à frire et de la mayonnaise.

«La plupart des restaurateurs mettent ces contenants à la récupération ou aux vidanges. Ils ne peuvent les accumuler, il faut donc passer régulièrement», souligne Jean-Pierre Malo, animateur horticole pour Urbanus Jardinus.

via Québec Hebdo > Québec Express > Urbanus Jardinus ou l’art de verdir une cour asphaltée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s