Comment Detroit se tourne vers l’agriculture – L’EXPRESS

Par Philippe Coste, publié le 20/08/2010 à 16:30

Extrait: Usines à l’abandon, quartiers vidés de leurs habitants: la capitale américaine de l’automobile s’est transformée en ghetto miséreux. Elle se tourne aujourd’hui vers l’agriculture. Pour occuper ses immenses terrains vagues et nourrir un nouvel espoir.

Michael Score retourne dans sa voiture chercher une superbe canne d’ébène. « C’est un souvenir, explique l’agronome, coopérant en Afrique dans sa jeunesse. Et elle peut servir si nous tombons sur des chiens errants. » Ici, en plein coeur de Detroit #Michigan#, à dix minutes de la légendaire tour de General Motors, les maisons de brique ou de bois coloré, vestiges de l’âge d’or ouvrier des fifties, racontent un cataclysme américain. Derrière Mount Elliott Street, une charpie minérale, le toit de l’une d’elles semble avoir été enfoncé par un poing gigantesque; l’intérieur de la suivante est entièrement calciné.

Lire l’article: Comment Detroit se tourne vers l’agriculture – L’EXPRESS.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s