Les Municipalités s’activent – Édition Beauce

Les Municipalités s’activent

Photo: Mélanie Létourneau

Stéphane Quintal, Hélène Laurendeau, nutritionniste, Jean-Guy Breton, ambassadeur de la campagne de promotion, Luc Lemieux, président de la conférence des préfets de Chaudière-Appalaches.

Par Mélanie Létourneau

9/23/2010 4:18:09 PM

Visant à promouvoir les saines habitudes de vie, les ambassadeurs de la campagne de promotion « Au Québec, on aime la vie » étaient présents au restaurant le Journel de Saint-Joseph le 23 septembre, soient l’ancien joueur de Canadien de Montréal Stéphane Quintal, la nutritionniste et animatrice Hélène Laurendeau ainsi que l’ancien maire de Lac-Etchemin, Jean-Guy Breton. Lors de la Conférence des préfets de Chaudière-Appalaches tenue un peu plus tôt, les préfets de la région de Chaudière-Appalaches ont signifié leur engagement à améliorer la qualité de vie des citoyens.

Adoption et maintien de saines habitudes de vie

Lors de leurs allocutions, tour à tour, Stéphane Quintal, Hélène Laurendeau et Jean-Guy Breton ont fait part de l’importance d’adopter de saines habitudes de vie et du rôle prépondérant que doivent jouer les municipalités dans l’adhérence de cette pratique. « Stratégiquement, les municipalités jouent un rôle de premier plan auprès des citoyens et nous avons le devoir et le pouvoir d’intervenir afin de mettre en place un environnement favorisant l’adoption de saines habitudes de vie, l’impact des gestes que nous pouvons poser ne peut qu’être positif », a souligné le président de la Conférence des préfets de Chaudière-Appalaches, Luc Lemieux. Avec cette déclaration d’engagement pour les saines habitudes de vie, les municipalités s’engagent à poursuivre et intensifier leurs actions pour la création d’un environnement qui favorisera un mode de vie physiquement actif et une saine alimentation.

Ensemble pour une meilleure qualité de vie

Chaque municipalité sera donc autonome dans la gestion des activités favorisant les saines habitudes de vie, et comme l’a mentionné Jean-Gut Breton, il n’est pas nécessaire d’engendrer des activités extraordinaires, il suffit d’être quelque peu imaginatif et qu’avec peu de moyens, on peut quand même réaliser une activité qui ira dans l’optique d’adoption de saines habitudes de vie. Les objectifs étant de créer et maintenir des environnements propices à l’adoption et au maintien d’un mode de vie physiquement actif, de même qu’améliorer la santé et la qualité de vie des citoyennes%2

via Les Municipalités s’activent – Édition Beauce.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s