Septembre mycologique

Le bolet d'Amérique est très apprécié des mycologues... (Photo: Raymond McNeil)

Le bolet d’Amérique est très apprécié des mycologues amateurs.
Photo: Raymond McNeil

La Presse – 23 septembre 2010
Pierre Gingras

Extraite:La récolte des champignons sauvages a été excellente une grande partie de l’été et les divines chanterelles ont été particulièrement abondantes au mois d’août. Mais le meilleur moment mycologique au Québec reste le mois de septembre, rappelle Raymond McNeil, auteur de Champignons communs du Québec et de l’Est du Canada (éd. Michel Quintin).

Psalliote à pied bulbeux... (Photo: Raymond McNeil) - image 1.0

Psalliote à pied bulbeux
Photo: Raymond McNeil

Évidemment, si la pluie se manifeste durant quelques jours, la récolte sera plus abondante. D’ailleurs même les amateurs de jardinage peuvent faire des trouvailles intéressantes dans leurs platebandes, surtout dans leur pelouse, souligne M. McNeil. Par exemple, septembre est souvent le moment propice pour y découvrir des coprins chevelus, une espèce facile à identifier. On peut aussi trouver à l’occasion des psalliotes des prés, des psalliotes des trottoirs ou encore la psalliote à pied bulbeux qui, elle, préfère le voisinage des épinettes, toutes d’excellentes espèces de la grande famille des agarics, celle qui a nous a donné l’industriel champignon de Paris.

Lire l’article: http://montoit.cyberpresse.ca/cour-et-jardin/pierre-gingras/201009/23/01-4325412-septembre-mycologique.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s