Protection du territoire agricole: une affaire privée ou publique?

En mai, la Commission de la protection du territoire agricole (CPTAQ) autorisait le dézonage de 166 hectares de terres agricoles répartis dans six municipalités de la MRC de la Côte-de-Beaupré. La demande d’exclusion émanait de la MRC même, qui veut redéfinir les périmètres urbains de son territoire.
PHOTOTHÈQUE LE SOLEIL, SYLVAIN DESMEULES
 
 
Claudette Samson
Le Soleil

Publié le 08 novembre 2011 à 05h00 | Mis à jour le 08 novembre 2011 à 09h01

Extraite: (Québec) À qui appartient le droit le défendre le territoire agricole? C’est en quelque sorte la question que le Tribunal administratif du Québec (TAQ) a prise en délibéré lundi. Et bien que le dossier en cause soit celui de la Côte-de-Beaupré, l’enjeu de la réponse pourrait bien s’étendre à toute la province.

En mai, la Commission de la protection du territoire agricole (CPTAQ) autorisait le dézonage de 166 hectares de terres agricoles répartis dans six municipalités de la MRC de la Côte-de-Beaupré. La demande d’exclusion émanait de la MRC même, qui veut redéfinir les périmètres urbains de son territoire.

 

Lire l’article au complet:http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/affaires/agro-alimentaire/201111/07/01-4465493-protection-du-territoire-agricole-une-affaire-privee-ou-publique.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s