Apiculture citadine: ça bourdonne dans le jardin

S'adonner à l'apiculture permet bien sûr de produire... (Photothèque Le Soleil, Steve Deschênes)

S’adonner à l’apiculture permet bien sûr de produire son propre miel, mais aussi d’augmenter la pollinisation de son jardin.

PHOTOTHÈQUE LE SOLEIL, STEVE DESCHÊNES

 http://www.lapresse.ca

Publié le 07 avril 2012 à 05h00 | Mis à jour le 12 avril 2012 à 11h36
Laurie Richard
Le Soleil

(Québec) Les abeilles sont nécessaires partout où l’on souhaite récolter des végétaux, qu’il y ait du bitume ou non. New York, Hong Kong, Berlin… des ruches ont poussé ces dernières années sur les toits et dans les cours arrière des grandes villes. Le buzz de l’apiculture urbaine a même atteint Québec.

Les Urbainculteurs, un organisme de Québec voué à la promotion de l’agriculture en ville, a tenu un projet pilote d’apiculture urbaine en 2010. «À la base, le rôle de l’abeille est essentiel…

Lire l’article au complet: http://www.lapresse.ca/le-soleil/maison/habitation/201204/06/01-4513220-apiculture-citadine-ca-bourdonne-dans-le-jardin.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s