AZN2 ou quand la boucle est bouclée !

Par-dessus le marché
http://www.par-dessuslemarche.tv

AZN2 ou quand la boucle est bouclée !

Normalement, les agriculteurs fournissent fruits et légumes aux épiceries. Mais l’entreprise AZN2 inverse le processus. C’est maintenant les supermarchés qui fournissent des matières organiques comme des fruits, légumes ou fleurs périmés aux agriculteurs qui les transforment en compost. Et ce n’est pas banal, car autrement ces matières seraient enfouies sous terre, ce qui est une importante source de pollution au méthane. Une solution clé en main, une boucle écolo, un système unique inventé par la firme AZN2.

Voir le vidéo: Par-dessus le marché – Reportages – AZN2 ou quand la boucle est bouclée !.

Septembre mycologique

Le bolet d'Amérique est très apprécié des mycologues... (Photo: Raymond McNeil)

Le bolet d’Amérique est très apprécié des mycologues amateurs.
Photo: Raymond McNeil

La Presse – 23 septembre 2010
Pierre Gingras

Extraite:La récolte des champignons sauvages a été excellente une grande partie de l’été et les divines chanterelles ont été particulièrement abondantes au mois d’août. Mais le meilleur moment mycologique au Québec reste le mois de septembre, rappelle Raymond McNeil, auteur de Champignons communs du Québec et de l’Est du Canada (éd. Michel Quintin).

Psalliote à pied bulbeux... (Photo: Raymond McNeil) - image 1.0

Psalliote à pied bulbeux
Photo: Raymond McNeil

Évidemment, si la pluie se manifeste durant quelques jours, la récolte sera plus abondante. D’ailleurs même les amateurs de jardinage peuvent faire des trouvailles intéressantes dans leurs platebandes, surtout dans leur pelouse, souligne M. McNeil. Par exemple, septembre est souvent le moment propice pour y découvrir des coprins chevelus, une espèce facile à identifier. On peut aussi trouver à l’occasion des psalliotes des prés, des psalliotes des trottoirs ou encore la psalliote à pied bulbeux qui, elle, préfère le voisinage des épinettes, toutes d’excellentes espèces de la grande famille des agarics, celle qui a nous a donné l’industriel champignon de Paris.

Lire l’article: http://montoit.cyberpresse.ca/cour-et-jardin/pierre-gingras/201009/23/01-4325412-septembre-mycologique.php

L’arme végétale d’Hydro-Québec

La taille réduite de la solidage du Canada... (Photo fournie par Patrick boivin)

Agrandir

La taille réduite de la solidage du Canada et son caractère envahissant pourraient aider à réduire l’entretien des emprises d’Hydro-Québec.

Photo fournie par Patrick Boivin

Pierre Gingras
La Presse
Le 05 octobre 2010

Extraite:Les verges d’or sont probablement dotées d’une arme secrète, un arsenal d’ailleurs qu’Hydro-Québec est en train d’expérimenter sur une grande échelle afin d’économiser éventuellement des millions de dollars. J’ai fait cette étonnante découverte alors que je me renseignais sur la prolifération de la plante sur mon toit vert.

Des études menées par l’Institut de recherche en biologie végétale (IRBV) de l’Université de Montréal ont permis de constater que la verge d’or du Canada (Solidago canadensis) s’établit en maître durant de très longues périodes sur certains territoires sans être perturbée par la présence d’autres végétaux. Normalement, en milieu naturel, les espèces végétales se succèdent selon un cycle précis, les plantes herbacées laissant habituellement progressivement la place aux arbustes qui sont finalement remplacés par des arbres. «Nous avons réalisé que nous avions probablement affaire à un phénomène d’allélopathie. Les racines de la solidage émettent des toxines qui empêcheraient les graines des autres plantes de germer, ce qui expliquerait la mainmise de la plante sur son territoire», indique Jacques Brisson, professeur et chercheur à l’IRBV.

Lire l’article:http://montoit.cyberpresse.ca/cour-et-jardin/pierre-gingras/201010/05/01-4329592-larme-vegetale-dhydro-quebec.php

Les fermes veulent vos feuilles mortes

L’Hebdo Journal
Marie-Ève Bourgoing-Alarie
Publié le 14 Octobre 2010

François Rainville, René Perreault, vice-président de l’Union des producteurs agricoles, et Pierre Bouchard. Photo, Marie-Eve Alarie.

Extraite:Une option écologique et économique est disponible pour se débarrasser de ses feuilles mortes.

Dès demain, et jusqu’au 15 novembre, la population est invitée à apporter ses sacs de feuilles mortes à 39 fermes de la Mauricie. À Trois-Rivières seulement, elles sont cinq à participer à l’opération de récupération des feuilles mortes.

Lire l’article: http://www.lhebdojournal.com/Actualites/Actualites-regionales/2010-10-14/article-1848648/Les-fermes-veulent-vos-feuilles-mortes/1

Les 10 commandements du jardinage durable

Découvrez la bible du jardinage écolo en vidéo ! L’architecte paysagiste, urbaniste et ethnobotaniste Thierry Huau, qui travaille actuellement sur le projet de parc naturel Terra Botanica, a accepté de nous donner une petite, voire grande leçon de jardinage. A vos pelles, bêches et arrosoirs… ça va jardiner !